Archives mensuelles : avril 2016

L’association cherche VRP pour affichage microperforé sur voiture

Nous cherchons une dizaine de VRP à travers la France volontaires  pour poser l’avis de recherche perforé de Lucas sur le pare-brise arrière de leur voiture. C’est un formidable moyen de communication initié par Christophe (que nous remercions) dont la voiture qui en est équipée est en photo ci-dessous :

1 - Version 2

L’association prend évidemment en charge les frais. Si vous êtes intéressé envoyez-nous un mail via le formulaire contact ou en postant un commentaire.

Vous êtes déjà un certain nombre à nous avoir contacté et nous vous en remercions. Nous nous donnons un peu de temps (un mois environ) pour faire les choix les plus judicieux tenant compte de la visibilité de la voiture et de la zone en France. Nous vous répondrons bientôt.

Merci d’avance à vous.

Nouvelle émission « l’heure du crime » de Jacques Pradel sur RTL consacrée à la disparition de Lucas

Pour réécouter l’émission : Lien vers l’heure du crime

L’édito de Jacques Pradel

A la Une de l’heure du crime, la disparition inquiétante d’un adolescent de 16 ans, à Bagnols-sur-Cèze, dans le Gard, le 18 mars 2015. Ce jour-là, Lucas devait se rendre avec son frère Valentin à un entraînement de son club de natation. Vers 18h, au moment de prendre le bus qui devait les conduire à la piscine, il laisse partir son frère en lui disant qu’il allait le rejoindre un peu plus tard. Il ne s’y est jamais rendu. On a retrouvé chez lui ses affaires de natation. Il a disparu sans papier, sans argent, mais avec son téléphone portable qui reste muet. Près de 200 policiers, gendarmes et légionnaires ont passé la région au peigne fin, aidés par de nombreux bénévoles. Sans succès.

Cela fait maintenant plus d’un an qu’on est sans nouvelle de ce lycéen sans histoire. Toutes les hypothèses restent ouvertes : fugue, accident, affaire criminelle. Le parquet de Nîmes a ouvert une enquête pour enlèvement et séquestration.

Les parents de Lucas lancent aujourd’hui sur RTL un nouvel appel, à toute personne qui pourrait permettre de relancer l’enquête.

Les parents de Lucas sont sans nouvelles de leur fils depuis le 18 mars 2015

Le 18 mars 2015 en fin d’après-midi, à Bagnols-sur-Cèze, dans le Géard, Lucas Tronche, 16 ans, doit se rendre à un cours de natation avec son frère. N’étant pas prêt, l’adolescent part cinq minutes plus tard que ce dernier. Il n’arrivera jamais à la piscine, située dans une commune voisine. Cela fait désormais plus d’un an que les parents de Lucas sont sans nouvelles de leur fils. La région a été sillonnée et une information judiciaire pour « enlèvement et séquestration » a été ouverte dans l’espoir de voir émerger une piste mais n’a, jusqu’alors, toujours rien donné.

Eric et Nathalie Tronche se battent depuis ce jour de mars pour continuer les recherches, relaient l’avis de recherche partout où ils peuvent, dans la rue et sur les réseaux sociaux. Une page Facebook et un compte Twitter y sont consacrés.

Plusieurs témoignages ont été étudiés par les enquêteurs, notamment celui d’un père et sa fille qui affirment avoir aperçu Lucas accompagné d’une dame plus âgée à Cultura au Pontet dans le Vaucluse, le 28 mars. Les derniers échanges de Lucas via l’application Snapchat devront aussi être analysés.

Messages anonymes

Suite à notre première émission consacrée à l’affaire, le 21 octobre 2015, un message anonyme a été reçu par RTL. Il y a quelques jours, un deuxième message, probablement du même auteur, est parvenu aux parents. Ceux-ci espèrent des nouvelles de leur enfant et lancent un appel à l’auteur de ces messages.

Il existe une ligne téléphonique exclusivement dédiée à Lucas : 07 88 76 72 92.

Toute information peut être communiquée à la police judiciaire de Montpellier au 04.67.99.35.97

Les invités

Nathalie et Eric Tronche, les parents de Lucas ; Hélène Amiraux, journaliste à Midi Libre. Elle suit cette affaire depuis le début. Elle était au début de l’affaire à la rédaction de Bagnols-sur-Cèze. Aujourd’hui à la rédaction de Montpellier ; Jean-Pierre  Bouchard, criminologue, psychologue, criminologue. Spécialiste des agresseurs et des victimes ; Philippe Guichard, chef de l’OCRVP (Office central de répression des violences faites aux personnes).

Action communication lors de la course de côte de Sabran du 1er au 3 avril

affiche_course_2016

L’association a été présente lors de la course de côte du 1er au 3 avril. Nous remercions tous les pilotes et participants qui ont spontanément accepté de coller un bandeau avec l’avis de recherche sur leur véhicule. Certains ont d’ores et déjà accepté de le laisser durant toute la saison des rallyes et c’est un formidable moyen de diffuser partout en France.

Nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille de Steve Cabelo, nous nous associons à la douleur de la famille.

Nous remercions chaleureusement Monsieur Court, organisateur de la course pour son implication. Cette solidarité nous fait au chaud au coeur.